Question

Est-il recommandé de continuer à prendre des champignons médicinaux ?

Bonjour,
Ma mère a été opérée en 2009 avec une tumeur de sein, on lui a administré une radiothérapie en 25 cycles ensuite le prise des médicaments ciblés. Il y a un an et demie elle a commencé à avoir des douleurs dorsales et les examens ont confirmé les métastases osseuses. Elle a reçu 2 radiothérapies et un traitement médicamenteux. Dû à son insuffisance rénale on ne pouvait pas continuer la radiothérapie. Parallèlement, elle a commencé à prendre votre formule de champignon médicinal, 2x4 comprimés et vitamine C. Elle entame actuellement le 3e boîte sans avoir une véritable amélioration, elle n’a pas d’appétit et a perdu du poids. Elle souffre d’une nausée chronique. Je voudrais savoir si elle devrait continuer la prise des champignons médicinaux. Je suis consciente du fait qu’il s’agit d’un complément alimentaire que cela ne peut pas donner une solution mais je voudrais savoir si la continuation serait recommandée pour elle. Merci de votre réponse,
Mme Berger

Questions répondues
Catégories: Champignons médicinaux

Réponse

  1. Dr. Fachet
    Le Professeur Docteur Joseph Fachet PhD Cancérologue, immunologue, physiopathologue
    11 septembre 2018

    Chère Madame,

    Merci pour votre question. Les métastases osseuses signifient malheureusement l’évolution de la maladie chez votre mère. A l’âge avancé l’organisme n’a pas de réserves en plus, les processus physiologiques se ralentissent et la défense immunitaire s’affaiblit.  La prise en charge de la douleur des métastases osseuses en particulier, chez le sujet âgé est loin de se résumer aux seuls traitements médicamenteux. Les traitements ont pour but d’assurer une autonomie satisfaisante du patient.
    Quant aux champignons médicinaux, un minimum de 2-3 mois est nécessaire afin de maximiser leur effet. Ces plantes adaptogènes pourraient stimuler le système immunitaire et favoriser la régénérescence des tissus osseux. Mais bien évidemment, les champignons médicinaux ne sont pas un produit de panacée médicale de promettre de remède miracle, ils font partie de thérapie complémentaire holistique qui peut soutenir le malade dans cette phase très difficile
    Nous souhaitons une amélioration pour votre mère.


    Cordialement,
    L’Équipe médicale de Dr. Fachet

     

Question

Dois-je m’inquiéter à cause du nœud sous aisselle ?

Cher docteur,
Il y a une semaine j'ai trouvé un nœud mou, mobile, légèrement douloureux sous mon aisselle. On m’a réalisé une échographie qui a diagnostiqué 2 ganglions d’assaille légèrement agrandies sans altération au niveau des seins. A présent, 1 semaine après les nœuds sont toujours palpables mais leur sensibilité a disparu. Pouvez-vous me rassurer car ça m'inquiète de ne pas le voir partir. Je voudrais avoir votre avis, quand aller au contrôle et quoi faire pour accélérer la guérison? Merci d’avance!
Sincèrement vôtre,
Georgina

Questions répondues
Catégories: Champignons médicinaux

Réponse

  1. Dr. Fachet
    Le Professeur Docteur Joseph Fachet PhD Cancérologue, immunologue, physiopathologue
    20 août 2018

    Chère Madame,

    Surtout, ne succombez pas à la panique! Découvrir un nœud sous l’aisselle provoque le plus souvent de l’inquiétude car tout le monde songe au risque cancéreux. En effet, les ganglions sous l’aisselle révélant un cancer du sein sont le plus souvent indolores ou peu douloureux. Il s'agit probablement d'un simple ganglion enflammé. Pour vous rassurer, mieux vaut consulter votre médecin c’est ce que vous avez fait. Pour votre information ces ganglions d’environ 1,5 cm de diamètre, sont réparties au sein du réseau lymphatique de l'organisme et sont activées en cas d'attaques extérieures (virus, bactéries). En temps normal, les ganglions disparaissent spontanément au terme du phénomène infectieux. Le gonflement des ganglions est donc synonyme de réponse immunitaire, et certains cancers vont naturellement entraîner un gonflement des ganglions de l’aisselle. C’est notamment le cas des cancers du sein, des leucémies. Dans ce cas, le ganglion est généralement indolore et très fixé, peu mobile.
    Tous les maladies chronique représentent un problème complexe, il est recommandé d’allier le médecin classique et celle complémentaire. Cette dernière peut jouer un rôle important au niveau de la prévention. Une alimentation saine, une activité physique régulière, la prise des compléments alimentaires, la consommation des champignons médicinaux, une hygiène de vie générale au niveau physique et mentale sont les facteurs qui nous aide de préserver notre santé et prévenir les maladies.
    Sincèrement vôtre,
    L’Équipe médicale de Dr. Fachet

Question

Je voudrais avoir votre avis à propos du cancer de poumon

Cher Professeur,
En février 2016, chez mon beau-père on a diagnostiqué un cancer de poumon au niveau de la lobe supérieure de stade III. Malheureusement le tumeur est inopérable c’est pourquoi on lui a administré une chimiothérapie paclitaxel + carboplatin en 6 cycles En février 2017, la progression de la tumeur a été diagnostiqué et il a évolué au stade invasif IV. Le médecin traitant a pronostiqué un espoir de survie d’1 an… Malheureusement, les membres de famille éprouvent de la gêne à parler de ce sujet douloureux. Moi, je travaille au domaine de la santé. Je suis en quête des possibilités qui pourraient fournir un peu de soulagement dans cette phase très difficile et qui pourraient prolonger l’espoir de survie.
Merci de votre réponse,
Andrée

Questions répondues
Catégories: Champignons médicinaux

Réponse

  1. Dr. Fachet
    Le Professeur Docteur Joseph Fachet PhD Cancérologue, immunologue, physiopathologue
    19 août 2018

    Chère Madame,

    D’après votre présentation on ne peut pas tracer des perspectives encourageantes. La maladie tumorale est un problème très complexe il y a de nombreux facteurs qu’influencent le développement et les pronostics. Une certaine amélioration et surtout la réduction des symptômes douloureux peuvent cependant souvent atteintes, une approche holistique alliée avec la médecine classique peut soulager le malade de sa souffrance. Une alimentation saine, pauvre en glucides, un renforcement du microbiote et de la défense immunitaire, ainsi que le contrôle de l’inflammation et du stress oxydatif peuvent jouer un rôle non négligeable pour l’état du malade.  Il existe certains aliments ont un effet protecteur comme les champignons médicinaux. Bien évidemment, le médecin doit continuer à accompagner le malade et à lui éviter autant que possible les douleurs. L’intention première est donc de faire en sorte que les dernières journées du malade soient moins difficiles à vivre.
    Nous souhaitons une amélioration pour votre beau-père.
    Sincèrement vôtre
    L’Équipe médicale de Dr. Fachet


La catégorie est actuellement vide

Pas de question en ce moment dans cette catégorie.

Continuez à naviguer ou veuillez poser votre question.


Posez votre question